Rechercher
  • gobeeasso

Tribunes du Muséum : Peut-on encore sauver la biodiversité marine ?

"Un véritable plaidoyer en faveur de la mer qui pousse à réfléchir sur notre relation au vivant, qui donne des pistes de réflexion sur une problématique actuelle majeure : la conservation du milieu marin."


Les Tribunes du Muséum, c’est un rendez-vous qui invite des scientifiques à débattre et discuter autour d’un sujet organisé par le Muséum National d’Histoire Naturelle. Le 8 juin 2019, à l’occasion de la journée mondiale de l’océan, se sont tenues les "Tribunes du Muséum : Agissons pour l’Océan !" qui ont fait l’objet d’une captation audio et sont donc disponibles sous format podcast ! C’est donc "Peut-on encore sauver la biodiversité marine?", le 2e épisode, que l'on vous recommande ici !


Du coup, de quoi on parle ? D’océan (jusque-là on s’en doute), de conservation mais surtout d’urgence. Emeline Pettex, chercheuse en écologie marine à l’université de La Rochelle, Daniel Pauly, directeur du Fisheries Centre et professeur à l’université de la Colombie-Britannique, François Sarano, océanographe et Guy Duhamel, éminent biologiste marin et professeur au MNHN, discutent durant cette conférence animée par Mathieu Brand des constats et solutions en matière de sauvegarde des écosystèmes marins.


On parle donc de cette étendue mystérieuse, fascinante et depuis longtemps étudiée mais dont on ignore tout, pour des raisons que François Sarano développe et qui invitent à une réflexion sur ce qu’on appelle "le vivant" et la manière dont on l’étudie. L’océan méconnu est pourtant détruit par l’homme, par la surpêche notamment ou "guerre contre les poissons" comme la surnomme Daniel Pauly (spoiler alert : on la gagne et ce n’est pas une bonne nouvelle).


Le constat dressé est certes catastrophique, mais des solutions existent notamment les aires marines protégées ou encore les "pêches durables". Quels en sont les bénéfices et les limites ? Emeline Pettex et Guy Duhamel nous donnent quelques éléments de réponse sur ces deux outils de conservation qui insufflent de l’espoir tout en rappelant que ces outils ne sont pas la panacée.


D’autres sujets sont également abordés notamment la question de l’amnésie écologique, qui correspond au fait que notre référentiel de la Nature est une perception individuelle fondée sur nos expériences personnelles de notre environnement. On en apprend également davantage sur la question de la responsabilité face à cette destruction des écosystèmes et sur la nécessité d’un changement de paradigme, d’une reconnexion au vivant et d’un engagement citoyen !


On espère que cet épisode vous plaira et vous donnera envie de vous mobiliser pour la préservation des milieux marins !

30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout